15 mars 2007

Pompiers et journalistes : besoin de rien envie de toi

« Il y a un contact quasi permanent entre les journalistes et les sapeurs-pompiers ! », s’exclame le colonel Cavalier. Il vrai que pour traiter les faits divers, les soldats du feu sont les interlocuteurs privilégiés du reporter. « Sur le terrain, on avons juste l’interdiction de donner le nom d’un mort », rajoute le sergent-chef Eric Ballester. Et au moment où nous visitions le C.T.A, un journaliste a contacté le chef d’équipe. A la recherche d’un nouveau scoop…

Posté par Damien Allemand à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pompiers et journalistes : besoin de rien envie de toi

Nouveau commentaire